FPHN 2019 - Opinions de la société civile sur la manière de renforcer les mécanismes de suivi et d’examen du Programme 2030

Le jeudi 11 juillet, la plénière du matin du FPHN s’est concentrée sur les positions de la société civile sur la manière de renforcer les mécanismes de suivi et d’examen du Programme 2030.


La session était modérée par Paola Simonetti, directrice adjointe du Département des politiques économiques et sociales de la CSI et coprésidente du Mécanisme de coordination du FPHN pour les grands groupes et autres parties prenantes.

Dans son allocution d’ouverture, Mme. Simonetti a souligné le rôle crucial des syndicats et de la société civile dans la réussite de la mise en œuvre, du suivi et du réexamen du Programme 2030.

En outre, elle a appelé à une réforme ambitieuse des mécanismes de suivi actuels du Programme 2030 tels que le Forum politique de haut niveau, afin de garantir une évaluation significative et orientée vers l’action des progrès et des lacunes, y compris les points de vue de la société civile, du niveau national au niveau régional et global.

Grâce aux contributions de plusieurs groupes de la société civile, la session a été l’occasion privilégiée de formuler des propositions concrètes sur la manière d’améliorer le FPHN. Les discussions ont notamment porté sur des propositions visant à mieux intégrer la contribution d’autres processus thématiques (tels que le processus de financement du développement), l’interaction entre les processus mondiaux et régionaux et le renforcement des mécanismes de suivi au niveau national.

Dans leurs réactions aux contributions fournies, de nombreux gouvernements ont salué la contribution substantielle de la société civile à la mise en œuvre et à la révision des ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. . Ils ont également déclaré que la participation de la société civile devrait être encore renforcée.

Yvonne O’Callaghan de l’ICTU Irlande a pris la parole au nom de la CSI. Au cours de son intervention, elle a souligné que la participation des syndicats et de la société civile aux Objectifs de développement durable au niveau national « doit aller au-delà d’une case à cocher dans un exercice ». En outre, elle a précisé que l’engagement de partenariats multi-parties prenantes pour les ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. ne pouvait devenir un moyen de laisser le secteur privé conduire les politiques de développement.

 
Retour à la page principale du FPHN 2019