Programme de développement durable à l’horizon 2030

The 2030 Agenda for Sustainable Development is the reference document on development priorities at the international level. It was adopted by the United Nations in September 2015, by 193 countries and builds on the Millennium Development Goals (MDGs, 2000-2015), which aimed to reduce extreme poverty. The 2030 Agenda contains a set of shared objectives, known as the Sustainable Development Goals (SDGs), to which all countries have committed. The 17 SDGs cover issues highly relevant to the work of trade unions, including the promotion of decent work, the fight against poverty, inequalities and climate change ; and recognise the need for greater gender equality, free quality education, public services and stronger institutions.

Trade unions, through the Trade Union Development Cooperation Network (TUDCN), are heavily involved in the SDG process at global, regional and national level. Through their everyday work on upholding freedom of association, social dialogue and collective bargaining, on promoting decent work and the rights of working people, trade unions are instrumental to achieving the SDGs. As outlined in their Strategy on the 2030 Agenda, TUDCN members are conducting their own national monitoring and analysis to make sure that countries are on track to fulfil their commitments. The review takes into account the trade union priority SDGs : SDG1 (end poverty), SDG5 (gender equality), SDG8 (decent work), SDG10 (reduced inequalities), SDG13 (climate action) and SDG16 (peace, justice and strong institutions). The reviews will be promoted during the UN’s High Level Political Forum (HLPF) and the UN regional fora on sustainable development, which are the follow-up and review mechanisms of the 2030 Agenda.

The key messages emerging from the trade unions’ national monitoring and analysis are presented in the country profiles, available below.

Programme de développement durable à l’horizon 2030

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 représente le document de référence sur les priorités en matière de développement au niveau international. Il a été adopté par l’Organisation des Nations Unies et par 193 pays en septembre 2015 et il s’appuie sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD OMD Les Objectifs du millénaire pour le développement sont huit objectifs internationaux en matière de développement qui ont été établis officiellement à la suite du Sommet du millénaire des Nations unies en 2000. Les 193 États membres des Nations unies ont convenu d’atteindre ces objectifs d’ici 2015. La CSI défend l’inclusion du travail décent et de la protection sociale dans le nouveau cadre de développement. , de 2000 à 2015), dont l’objectif visait à réduire l’extrême pauvreté. Le programme à l’horizon 2030 contient une série d’objectifs communs, connus sous le nom d’objectifs de développement durable (ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. ) que tous les pays se sont engagés à respecter. Les 17 ODD couvrent des sujets très pertinents au travail réalisé par les syndicats, y compris la promotion du travail décent, la lutte contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique, la reconnaissance de la nécessité d’une plus grande égalité hommes/femmes, une éducation gratuite de qualité et le renforcement des institutions.

Les syndicats, par l’intermédiaire du Réseau syndical de coopération au développement (RSCD), sont fortement impliqués dans le processus des ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. au niveau mondial, régional et national. Œuvrant à faire respecter la liberté d’association et le droit à la négociation collective et pour promouvoir le travail décent et les droits des travailleurs, les syndicats sont essentiels pour atteindre ces objectifs de développement. Comme souligné dans leur stratégie sur le Programme 2030, les membres du RSCD réalisent leurs propres contrôles et analyses au niveau national afin de s’assurer que les pays sont en voie d’honorer leurs engagements. L’examen tient compte des ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. prioritaires pour les syndicats : ODD 1 (mettre un terme à la pauvreté), ODD 5 (égalité des sexes), ODD 8 (travail décent), ODD 10 (réduction des inégalités), ODD 13 (action pour le climat) et ODD 16 (paix, justice et institutions efficaces). Les examens seront promus au cours du Forum politique de haut niveau (FPHN) de l’ONU et des forums régionaux des Nations Unies pour le développement durable, qui constituent les mécanismes de suivi et de contrôle de l’Agenda 2030.

Les principaux messages ressortant des analyses et des contrôles nationaux des syndicats sont présentés dans les profils des pays, disponibles ci-dessous.