Les syndicats d’Afrique, d’Asie-Pacifique et des Amériques définissent leurs priorités ODD pour la priorité et la résilience

Le Réseau syndical de coopération au développement a organisé une série de webinaires régionaux définissant les priorités syndicales pour la reprise et la résilience avant le prochain FPHN et pour renforcer leur collaboration avec l’OIT-ACTRAV et les coordonnateurs résidents des Nations Unies aux niveaux régional et national.

Organisés en février et mars, les trois webinaires ont donné l’occasion aux représentants syndicaux nationaux et régionaux d’échanger avec les représentants des Nations Unies et d’autres parties prenantes clés sur les moyens d’améliorer la participation des syndicats aux processus de développement durable menés par les Nations Unies et entrepris au niveau national.

En outre, les discussions ont également servi à préparer la participation des syndicats aux Fora régionaux des Nations Unies sur le développement durable qui ont eu lieu en mars, ainsi qu’à préparer la prochaine session d’Examens nationaux volontaires (ENV) qui auront lieu au Forum politique de haut niveau sur le développement durable du 06 au 15 juillet.

Les études régionales sur le niveau d’alignement sur les ODD des réponses des gouvernements à la crise de Covid-19 en Afrique (Les Objectifs de développement durable pour la relance et la résilience - Études de cas : Ghana, Nigéria et Zambie) et dans les Amériques (Les Objectifs de développement durable pour la relance et la résilience - Études de cas : Argentine, Chili et Colombie) ont servi de base aux conversations, ainsi que les contributions sur le niveau de progression des ODD au niveau national de la part des affiliés des pays ENV.

Le webinaire pour la région africaine a été organisé en collaboration avec ATUDN. L’événement a compté avec la participation du Secrétaire général de la CSI pour l’Afrique, Kwasi Adu-Amankwah, ainsi que des représentants de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, du Bureau de l’OIT pour l’Éthiopie, Djibouti, Somalie, Soudan, Soudan du Sud et l’Union africaine. En tant que pays ENV, ZCTU Zimbabwe, UST Tchad et TUCNA Namibie ont apporté leur analyse concernant la mise en œuvre des ODD et la reprise après la crise du Covid-19 dans leurs pays respectifs.

En Amérique latine et dans les Caraïbes, TUCA a co-organisé l’événement. Le Secrétaire général Rafael Freire et les affiliés de la région ont eu l’occasion d’échanger avec un représentant de la CEPAL et du Bureau régional de l’OIT. Les résultats de l’étude menée dans la région ont été présentés par CTA-A Argentine (qui représentait également les deux autres affiliés CGT et CTA-T), CUT Chili et CUT Colombie. Ces interventions ont été suivies de contributions des affiliés de deux pays VNR, à savoir UNT Mexique et CUT Brésil.

La session co-organisée avec la CSI Asie-Pacifique, le Secrétaire général Shoya Yoshida a dirigé l’échange avec des représentants de UNESCAP, le Bureau régional de l’OIT et la Banque asiatique de développement. Le débat était basé sur l’analyse des progrès des ODD au niveau national effectuée par KSBSI Indonésie, PWF Pakistan et SERC Thailand.

 

 


Pour plus d’informations