La contribution du dialogue social au Programme 2030

La participation est un pilier de la durabilité et est reconnue comme tel dans le Programme 2030. Dans cette optique, le dialogue social est un mécanisme de participation qui peut contribuer de nombreuses manières différentes à la durabilité. Un exemple en est le potentiel de construction d’approches novatrices permettant de progresser dans la formalisation de l’économie informelle. Ce processus est l’un des grands défis à relever pour parvenir à un travail décent pour toutes et tous, ainsi qu’à des sociétés plus inclusives et durables, conformément aux objectifs du Programme 2030.

Cette publication présente les conclusions des études de cas effectuées au cours de la dernière année en Argentine, au Costa Rica, aux Philippines et au Kenya. Cela a été fait dans le cadre d’une initiative conjointe du Réseau de coopération pour le développement syndical (RSCD) de la Confédération syndicale internationale et de l’Unité du dialogue social et du tripartisme (DIALOGUE) de l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Ressources associées

- Formalisation de l’économie informelle : Argentine
- Formalisation de l’économie informelle : Costa Rica
- Formalisation de l’économie informelle : Kenya
- Formalisation de l’économie informelle : Philippines