Séance de l’amphithéâtre de la RHN2 du PMCED – Un indicateur consacré aux jeunes dans le cadre de suivi : le maillon manquant ?

Au cours de cette séance dans l’amphithéâtre, les participants ont été invités à discuter de l’utilité d’ajouter un indicateur consacré aux jeunes dans le cadre de suivi, à identifier les lacunes que celui-ci comblerait et la contribution qu’il apporterait à l’amélioration de l’efficacité de la coopération au développement.

Jayne Njoki, Présidente du comité de la jeunesse, Centrale syndicale kényane et CSI Afrique, Kenya

Jayne Njoki a tout d’abord insisté sur le fait que les syndicats renforcent la position des travailleurs et leur donne une voix. Elle a cité l’expérience des jeunes qui, grâce au dialogue social notamment, ont reçu des moyens d’agir dans le domaine de la prise de décision économique et sociale. Elle a ajouté que le développement inclusif consiste en un travail décent, une approche fondée sur les droits de l’homme et un environnement propice aux syndicats qui promeut la liberté d’association et de négociation. Elle a conclu en déclarant qu’il est essentiel pour la responsabilisation et le progrès social de réunir les gouvernements, les travailleurs et les employeurs.

S.E. Dr Sahar Nasr, ministre de la Coopération internationale, Égypte

Le représentant de l’Égypte a souligné que les jeunes ont la possibilité d’unir leurs forces pour apporter un changement positif à l’économie et la société.
Mary Kawar, Directrice du Bureau national de l’OIT pour la République unie de Tanzanie, le Burundi, le Kenya, le Rwanda et l’Ouganda, Dar es-Salaam, Tanzanie
La représentante de l’OIT a souligné le rôle de l’OIT et son accent sur la réalisation de l’ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 8 ; surtout pour les éléments ayant trait à l’emploi des jeunes et à l’accès au travail décent. Elle a également souligné le travail accompli dans le suivi des stratégies relatives à l’emploi des jeunes. Elle a informé l’auditoire que l’OIT travaille très près du terrain, surtout en ce qui concerne le contrôle et la communication avec les jeunes sur ce sujet.

S.E. Lilianne Ploumen, ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement des Pays-Bas

L’intervention de Mme la ministre a adopté une approche très pratique, indiquant qu’il est important que les jeunes soient représentés au Comité de direction du PMCED. Elle a également détaillé la façon dont le gouvernement des Pays-Bas inclut régulièrement un représentant de la jeunesse dans leurs délégations officielles et a déclaré que d’autres gouvernements devraient étudier l’adoption de pratiques similaires.

Rey Perez Asis, Membre du Secrétariat régional de l’Association des étudiants et de la jeunesse d’Asie Pacifique

Perez Asis a également adopté une approche pratique au cours de son intervention en suggérant que le PMCED et les jeunes créent une force opérationnelle pour définir les priorités de la jeunesse à l’intention du PMCED. Celle-ci pourrait prendre la forme d’une initiative de partenariat mondiale ouverte à toutes les parties prenantes intéressées.

Michael Asuidi, Organisation de la jeunesse africaine

Michael Asuidi a prononcé la déclaration du forum de la jeunesse (disponible ici).
Pour plus d’informations sur la participation des syndicats à la RHN2, cliquez ici.