Notre travail à l’épreuve du climat

Workers around the world say: Climate Proof our Work!

Le 26 juin, plusieurs milliers de travailleurs/euses et de syndicats à travers le monde ont participé à la Journée d’action mondiale pour rendre notre travail à l’épreuve du climat. Cliquez sur l’image pour voir leurs photos et les actions qu’ils ont menées.

Souhaitez-vous faire part de vos actions? Écrivez-nous à l’adresse [email protected]

Le mois prochain, le Sommet Action Climat des Nations Unies se tiendra à New York. Nous demanderons instamment à nos gouvernements de mettre en œuvre les projets nationaux de développement – notamment les mesures de transition juste destinées à protéger les travailleurs, leur famille et leur communauté.

Nous souhaitons que les travailleurs et leur communauté s’associent à nous lors de la semaine d’action mondiale organisée parallèlement au Sommet Action Climat des Nations Unies (le 23 septembre). Pendant la semaine d’action mondiale, qui commencera par une grève mondiale des étudiants le vendredi 20 septembre et qui se terminera par une journée d’action mondiale le vendredi 27 septembre, les travailleurs demanderont à leur gouvernement de se montrer ambitieux dans leurs promesses de réduire les émissions de carbone et de mettre en œuvre les projets nationaux de développement.

Les travailleuses et les travailleurs subissent de plein fouet le changement climatique et nous ne disposons que de 11 ans pour stabiliser la hausse des températures de la planète à 1,5 degré.

Inscrivez-vous pour participer à la semaine d’action mondiale!

https://www.youtube.com/watch?v=1320YLozNqk

Si nous n’agissons pas aujourd’hui, nous atteindrons bientôt le point de basculement au-delà duquel les dégâts seront irréversibles pour notre planète.

  • La hausse des températures fera disparaître l’équivalent de 72 millions d’emplois.
  • Les glaciers se rétractent pratiquement partout dans le monde et le niveau des mers a augmenté de 20 centimètres au cours du siècle passé.
  • Plus de 83 millions de réfugiés climatiques ont fui à cause d’une catastrophe et ont perdu leurs moyens de subsistance.
  • Les catastrophes climatiques sont responsables de milliers de morts et de pertes économiques à hauteur de 320 milliards de dollars US.

Il n’y a pas d’emploi sur une planète morte, mais, ensemble, nous pouvons créer des emplois de qualité sur une planète vivante.

La CSI œuvre à obtenir une « transition juste » et à assurer l’avenir et les moyens de subsistance des travailleurs et de leur communauté lors de la transition vers une économie à faible émission de carbone. Ensemble, travailleurs, syndicats et employeurs peuvent agir pour rendre les lieux de travail à l’épreuve du climat et placer les mesures de transition juste au cœur de leurs plans. Si vous souhaitez obtenir des informations sur la façon de discuter avec votre employeur, contactez votre syndicat, votre Fédération syndicale internationale ou la CSI.

https://embed-assets.wakelet.com/wakelet-embed.js once per page —>