La CSI condamne l’assassinat d’un journaliste somalien

La CSI condamne l’assassinat du journaliste somalien Abdiasis Mohamed Ali, tué le 27 septembre par deux hommes armés de pistolets au nord de Mogadiscio.

Ali venait de partir de la station de radio où il travaillait, Radio Shabelle, pour rendre visite à des parents à Jiiro-garoob, dans le quartier de Yaqshid, lorsqu’il a été abattu de cinq balles au niveau de la poitrine et du cou. Membre et militant du syndicat de journalistes NUSOJ, affilié à la centrale syndicale somalienne FESTU, elle-même affiliée à la CSI, Ali est le 13ème journaliste assassiné en Somalie depuis neuf ans.

Sharan Burrow, la secrétaire générale de la CSI, déclare : « Les journalistes sont pris pour cible en Somalie en toute impunité, et nous exigeons que les autorités mènent une enquête approfondie et impartiale sur le meurtre d’Ali. Les personnes qui ont commis cet acte odieux, et celles qui les ont incitées à le commettre, ou qui ont commandité l’assassinat d’un journaliste innocent, doivent être traduites en justice. Nous faisons part de nos plus sincères condoléances à la famille, aux collègues et aux amis d’Ali ».

La CSI craint que les journalistes, syndicalistes et défenseurs des droits humains, qui courent déjà d’immenses risques en Somalie, se retrouvent dans une situation encore plus dangereuse pendant toute la période précédant les élections nationales indirectes, qui auront lieu prochainement.

« Les autorités doivent prendre des mesures de toute urgence, puisqu’elles n’ont pas donné suite aux demandes d’action urgentes adressées par les organisations syndicales pour garantir la sécurité des défenseurs de la liberté d’expression, des droits des travailleurs et de la démocratie », ajoute Burrow.

For more information, please contact the ITUC Press Department on +32 2 224 02 10 or press@ituc-csi.org