Conférence de l’OIT : la CSI et la CES appellent à soutenir les réfugiés

Alors que la conférence annuelle de l’Organisation internationale du travail débute cette semaine à Genève, la CSI et la Confédération européenne des syndicats appellent les gouvernements à soutenir le droit à un refuge sûr et à un travail pour tous les migrants, à un moment où le monde fait face au plus grand flux de réfugiés depuis 70 ans.

La Secrétaire générale de la CSI, Sharan Burrow, a déclaré : « Les gouvernements ne sont généralement pas parvenus à faire face à leurs responsabilités en vertu du droit international et la différence entre cet échec et le sentiment public général que les réfugiés ont besoin et méritent de la solidarité et de la compassion est frappante. Face à un tel nombre de personnes enfermées dans des camps de réfugiés à l’étranger, ou dans leur pays natal, il est urgent de mettre en œuvre une stratégie de réinsertion globale, concertée, et de recourir aux fonds mondiaux permettant à la protection sociale et à l’infrastructure de répondre aux besoins des réfugiés dans les pays hôtes. »

Luca Visentini, Secrétaire général de la CES, a déclaré : « Les personnes qui cherchent un refuge doivent être traitées avec humanité et selon le droit international. Nous ne pouvons accepter que l’UE paie la Turquie pour garder les réfugiés hors d’Europe, ou pour édifier des murs destinés à exclure des personnes qui fuient la guerre. Il faut une redistribution équitable des réfugiés à travers l’Europe. On ne peut rejeter la responsabilité sur quelques pays qui sont en première ligne ou qui prennent les bonnes décisions. Il faut investir dans les services publics afin d’aider les réfugiés et les communautés d’accueil, et intégrer les réfugiés dans le monde du travail – uniquement sur la base d’un salaire égal à travail égal. Pas d’exploitation des réfugiés, pas de réduction des salaires. »

Lors de la conférence, qui inclut le gouvernement et des représentants des employeurs et des travailleurs, la CSI, la CES et leurs affiliés distribueront aux délégués des badges « Bienvenue aux réfugiés » et des exemplaires d’une nouvelle note de la CSI/CES sur la question.

Les syndicats sont profondément préoccupés par la mort de plus de 500 réfugiés au cours des derniers jours en Méditerranée, et réitèrent leurs demandes de voies légales de sécurité, le respect des vies humaines et des structures d’accueil appropriées.

Lire la note

For more information, please contact the ITUC Press Department on +32 2 224 02 10 or press@ituc-csi.org