Renforcement du pouvoir des travailleuses !

Les trois syndicats belges coopèrent pour faire progresser les droits des travailleurs et des femmes, tant en Belgique qu’au-delà des frontières nationales, grâce à leur travail de coopération au développement. Ils se sont récemment réunis pour apporter un soutien stratégique à la 3e Conférence mondiale sur les femmes de la CSI.

Article rédigé par les départements internationaux de la CSC, de la FGTB et de la CGSLB

La 3e Conférence mondiale sur les femmes de la CSI s’est déroulée au Costa Rica du 11 au 13 octobre 2017 et a rassemblé plus de 200 femmes activistes syndicales du monde entier. En préparation de cet événement majeur, les trois syndicats belges (CSC, FGTB et CGSLB), en collaboration avec la Confédération syndicale des Amériques (CSA), ont organisé le 10 octobre un événement spécial en parallèle sur le thème du « Travail décent, de l’égalité des sexes et de la lutte contre le travail précaire ».

Cet événement en parallèle avait pour but d’apporter une contribution aux discussions qui ont suivi la 3e Conférence mondiale sur les femmes de la CSI. Les thèmes de nos ateliers furent définis sur la base des thèmes de la conférence. Outre le soutien apporté au thème de la CSI concernant le renforcement du pouvoir des travailleuses, les conventions et recommandations de l’OIT ont également servi à encadrer et orienter les discussions.

La journée commença par une séance plénière inaugurée par des discours de soutien prononcés par le Secrétaire général de la CSA, M. Victor Báez, et par la Secrétaire de la politique et de l’éducation syndicales de la CSA, Amanda Villator. Les représentantes des trois syndicats belges, Marie-Hélèna Ska (CSC), Sabine Slegers (CGSLB) et Miranda Ulens (FGTB) ont ensuite prononcé une allocution de bienvenue et présenté le thème de chacun de ces trois ateliers. Les ateliers ont abordé :

  • La violence et le harcèlement sexistes dans le monde du travail
  • Le rôle des femmes dans la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle
  • L’accès pour tous, y compris les femmes, au droit universel à la protection sociale

Dans chaque atelier, trois cas furent présentés ; deux tirés de l’expérience de nos organisations partenaires et un provenant de la Belgique. En échangeant de bonnes pratiques entre nous, nous sommes parvenus à un certain nombre de recommandations pour nous aider à promouvoir une intégration forte et durable de la dimension du genre dans notre travail. La déclaration et les recommandations émises ce jour-là peuvent être consultées ici (en anglais).

Les trois syndicats belges, accompagnés de leurs organisations partenaires, coopéreront pour faire progresser les droits des travailleurs et des femmes dans les foyers et sur leurs lieux de travail, et ce, tant en Belgique qu’au-delà des frontières nationales, grâce à leur travail de coopération au développement. Ce travail est entrepris dans le contexte du Cadre stratégique commun belge pour le travail décent, à travers ses programmes quinquennaux de coopération au développement, qui reçoit le soutien du Ministère belge de la Coopération au développement.

Tous les participants se sont engagés à soutenir cette déclaration et porter son message jusqu’au 4e Congrès mondial de la CSI en 2018.

En savoir plus :