28 avril 2017 : Dangereuse et injuste – la discrimination au travail nuit à toutes et à tous

Toutes les 15 secondes, un travailleur meurt d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail. Toutes les 15 secondes, 153 travailleurs sont victimes d’un accident lié au travail. Chaque jour, 6.300 personnes meurent d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle – soit plus de 2,3 millions de morts par an.

Chaque année, 317 millions d’accidents surviennent au travail. Au moins 160 millions de travailleuses et de travailleurs contractent chaque année une maladie professionnelle, la plupart en raison d’une exposition à des agents chimiques. Le stress professionnel et les lésions attribuables au travail répétitif causent aussi de lourdes pertes humaines, devenant ainsi les plus grands défis en matière de santé au travail dans de nombreuses entreprises.

Ces chiffres cachent une réalité plus inquiétante : l’inégalité de répartition des décès et des maladies dans la société. Les discriminations liées au genre, à la race et à la classe sociale rendent certains travailleurs plus vulnérables que d’autres.
Ce 28 avril, le mouvement syndical international demande à chacun de réfléchir à ces discriminations et d’unir les travailleuses et les travailleurs dans un appel massif aux actions, grandes ou petites, en faveur de la sécurité et la santé pour toutes et tous.