Ukraine : Les syndicats européens adoptent un plan en cinq points

Des syndicats de toute l’Europe réunis à Bruxelles aujourd’hui ont lancé un appel en faveur d’une sortie de crise pacifique, prompte et socialement acceptable en Ukraine et ont dénoncé des années de décisions politiques irresponsables, de gestion économique non comptable et de non-respect systématique des droits et libertés.

La déclaration émanait d’une réunion du Conseil régional paneuropéen, qui englobe les affiliés de la CSI de toute l’Europe, y compris le mouvement syndical ukrainien, de même que les membres de la Confédération européenne des syndicats.

Le plan d’action en cinq points demande :

-  La désescalade des tensions, le respect de la constitution et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine et le retrait de toutes forces armées ;

-  Des élections libres et justes pour garantir la transition à un système politique véritablement démocratique, le respect des droits de tous et l’investigation de tous actes de violence, d’appropriation illicite de fonds publics et d’abus de pouvoir ;

-  Des programmes d’aide financière de l’UE et des institutions financières internationales, assortis d’une stricte mise en garde contre l’approche d’austérité discréditée imposée aux États membres de l’UE par la « troïka » ;

-  Un dialogue social assorti d’une garantie que les droits des travailleurs seront respectés et

-  Un soutien en faveur de services publics de qualité et abordables, y compris une priorité accordée aux mesures de stabilité.

« Ce plan indique très clairement la voie à suivre pour permettre à l’Ukraine de sortir de la crise et d’aller vers le genre d’économie et de société que le peuple ukrainien souhaite et mérite. Les leaders politiques et les institutions européennes et internationales doivent s’atteler d’urgence à remplir leurs responsabilités afin d’éviter de nouveaux troubles et aider l’Ukraine à se remettre sur la bonne voie », a déclaré Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI.

Lire le texte intégral de la déclaration