Réunion générale du RSCD 2018

La Réunion générale du Réseau syndical de coopération au développement (RSCD) s’est tenue du 16 au 21 mai 2018 à São Paulo au Brésil. Plus de 40 représentants de syndicats et d’organisations solidaires du monde entier ont participé à cet évènement annuel qui permet aux membres du RSCD de faire le point sur les progrès réalisés et de déterminer conjointement les priorités du réseau pour l’année à venir.

Les travailleurs sont le moteur du développement. Au travers du RSCD, les syndicats font pression pour que leurs voix soient prises en compte pour la conception, la mise en œuvre et le contrôle des politiques de développement.

La rencontre était organisée par la Confédération syndicale des Amériques (CSA). Des invités représentant l’OIT, la CEPALC ainsi que le monde universitaire y ont fait des présentations. Laerte Teixeira da Costa, secrétaire aux politiques sociales de la CSA, et Mamadou Diallo, secrétaire général adjoint de la CSI, ont souhaité la bienvenue aux participants et inauguré la réunion. Le secrétariat mondial du RSCD a été rejoint par les secrétariats régionaux de la CSI-Afrique, de la CSA et de la CSI-AP afin de coordonner les différentes séances.

Le thème de la première journée était « Développement des connaissances sur les défis mondiaux ». Rodrigo Martínez, de la CEPALC, et Pedro Silva Barros, de l’Université pontificale catholique de São Paulo, ont donné le ton en offrant une perspective régionale sur le développement socio-économique et la participation des syndicats, qui a débouché sur un premier débat. Les réalisations et les défis spécifiques du réseau ont ensuite fait l’objet d’une identification collective.

Le deuxième jour était axé sur la « Définition d’une stratégie pour nos engagements », en accordant une attention particulière à trois domaines clés du travail de plaidoyer du RSCD : le Programme à l’horizon 2030, la promotion du dialogue social dans le développement et l’accent sur l’efficacité du développement. Concernant le Programme 2030, Vinicius Pinheiro, représentant de l’OIT auprès de l’ONU, a présenté un aperçu de la stratégie et des plans de l’OIT pour le FPHN 2019. Cette année devrait s’avérer cruciale pour les syndicats, car les ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. en cours d’examen incluent un certain nombre de leurs objectifs prioritaires, notamment l’ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 8 (travail décent), l’ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 10 (inégalités) et l’ODD 13 (action pour le climat). Outre l’engagement du RSCD envers le dialogue social, les discussions de la journée ont porté sur les préparatifs de la prochaine discussion générale de la Conférence internationale du Travail sur la coopération au développement.

La dernière journée a été consacrée à la « Définition de la feuille de route ». Les plans de travail régionaux et mondiaux ont été définis pour l’année à venir, avec des évènements internes et externes. Compte tenu du fait que le prochain Congrès de la CSI, le Centenaire de l’OIT, le CAD de l’OCDE et le FPHN se pencheront sur ce travail au cours de l’année à venir, les possibilités de coordination et de plaidoyer sont nombreuses. Toutefois, le rôle croissant du secteur privé, sans aucun mécanisme de responsabilisation adéquat, et l’environnement hostile pour les syndicats et l’espace de plus en plus restreint pour les syndicats au niveau national posent de nombreux défis. Le RSCD s’efforce de tirer le meilleur parti des opportunités et de mobiliser les syndicats pour relever ces défis.

Pour des renseignements complémentaires :