Réunion du RSCD Asie-Pacifique : le rôle des syndicats dans la mise en œuvre des ODD

Les syndicats d’Asie-Pacifique participant au Réseau syndical de coopération au développement (RSCD) se sont réunis à Bangkok les 22 et 23 janvier. Ils ont discuté des dernières directions concernant la progression de la mise en œuvre des ODD dans la région et du rôle que les syndicats peuvent jouer pour l’accélérer.

Le monde ne progresse pas vers les Objectifs de développement durable (ODD) comme il se doit pour atteindre les 17 objectifs d’ici 2030. Bien qu’elle soit l’une des régions qui a le plus progressé vers ces Objectifs, l’Asie-Pacifique accuse toujours un sérieux retard. Plus inquiétant encore est le fait que la région régresse même sur l’Objectif 8, qui concerne le travail décent et la croissance économique durable.

Compte tenu de cette situation préoccupante, 13 représentants syndicaux du Bangladesh, des Fidji, de l’Inde, de l’Indonésie, du Japon, de la Corée du Sud, de la Mongolie, du Népal et des Philippines ont eu l’occasion de se rencontrer et d’échanger avec des parties prenantes de haut niveau sur le rôle des syndicats dans la mise en oeuvre des ODD.

Des Nations Unies, la réunion a pu compter sur la participation de Neil Buhne (Coordinateur régional des Nations Unies pour l’Asie-Pacifique), Tomoko Nishimoto (Directrice régionale pour l’OIT Asie-Pacifique), et Katinka Weinberger (Chef des politiques de l’environnement et du développement à UN-ESCAP).

Les autres contributeurs étaient Datuk Bardan (Secrétaire général de la Confédération des employeurs d’Asie-Pacifique) et Haidy Ear-Dupuy (Spécialiste principale du développement social à la Banque asiatique de développement).

#timefor8 pour l’Asie-Pacifique

L’Asie-Pacifique souffre d’un grave déficit de travail décent, et faire campagne sur l’ODD 8 est une priorité claire pour les syndicats dans la région. La Confédération syndicale internationale Asie-Pacifique (CSI-AP) a identifié l’ODD 8 parmi ses priorités dans son Programme d’action 2019-2023.

Pour soutenir le travail des syndicats sur l’ODD 8 au niveau national, la CSI propose les outils suivants:

- La campagne mondiale C’est #timefor8 - le temps presse pour un nouveau contrat social.
- L’Index ODD 8 que la CSI est en train d’léaborer. L’indice est un outil qui surveille la réalisation de l’ODD 8 dans 143 pays à travers le monde, couvrant 97,2% de la population mondiale. Pour cela, l’outil mesure 50 indicateurs organisés en quatre piliers principaux: 1) le bien-être économique; 2) l’efficacité du marché du travail; 3) la vulnérabilité à l’emploi; et 4) les droits du travail.
Les premiers résultats montrent que le bien-être économique n’est pas suffisant pour assurer un travail décent. Il n’y a pas d’effet d’entraînement automatique, en fait, l’état des normes de droit du travail dans un pays ne dépend pas de la situation économique de ce pays.

 

 


Pour plus d’information:


Cette réunion a reçu le soutien financier de l’Union européenne