Soutenir le dialogue social pour reconstruire les sociétés et renforcer la gouvernance mondiale

Pour être durables, les mesures de relance face à la crise doivent se fonder sur l’engagement des partenaires sociaux. Le dialogue social et les relations de travail contribuent à faire renaître la confiance et à élaborer des politiques équitables. Cela est vrai à l’intérieur des pays, mais aussi entre les nations. Nous avons besoin d’un nouveau modèle de gouvernance mondiale pour lutter contre le déséquilibre actuel des rapports de force et la répartition inégale des richesses au niveau international. Un système multilatéral véritablement inclusif, dans lequel les partenaires sociaux sont impliqués et ont leur mot à dire, est indispensable pour faire la différence et renforcer la résilience mondiale.

Le dialogue social est le meilleur moyen de mettre l’économie au service de l’humain et de l’environnement pour construire un monde durable et résilient qui ne laisse personne de côté !