Séance plénière de la RHN2 du PMCED - Des objectifs mondiaux à l’action : libérer la puissance des partenariats

Le troisième principe du Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement, c.-à-d. les partenariats inclusifs, traite de la promotion, du contrôle et de l’apprentissage issus des partenariats et de l’engagement des intervenants. Dans la pratique, cela signifie qu’il existe une nécessité de mieux comprendre et d’améliorer encore davantage l’efficacité, la qualité et l’impact des partenariats. Cela nécessite un changement de perspective et de comportement, mais aussi d’innover et d’appliquer les leçons tirées des expériences précédentes.

Khamati Mugalla, Confédération syndicale d’Afrique de l’Est

Elle a présenté le dialogue social comme un exemple concret de partenariat multipartite et a illustré ce point par le travail réalisé par les syndicats avec les travailleurs domestiques au Kenya.

Le travail domestique est un secteur important de l’emploi au Kenya, étant donné que l’on dénombre un total de 2 millions de travailleurs domestiques au Kenya. Par ailleurs, cet exemple comporte une spécificité de genre fondamentale, car il est estimé que 83 % des travailleurs domestiques sont des femmes. Cela représente 1 salariée sur 13. À travers le dialogue social et la négociation collective, les syndicats ont lutté pour améliorer les conditions de vie et de travail des travailleurs domestiques. Les salaires sont passés de 30 USD par mois (égal à moins de 1 USD par jour !) à 105 USD. Le salaire minimum est à présent assuré au Kenya, accompagné de dispositions nationales de sécurité sociale, instaurant une couverture sanitaire minimale. Cet exemple revêt une pertinence internationale pour les 67 millions de travailleurs domestiques à travers le monde.

Il constitue un exemple très clair de la façon dont les syndicats et le dialogue social sont propices à la réalisation des ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. . Il souligne également l’interdépendance des ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. . Il démontre que l’OBJECTIF 8 sur l’accès à un travail décent, comme illustré dans ce cas par les travailleurs domestiques, est étroitement lié à la réalisation de l’OBJECTIF 10, sur l’égalité entre les sexes.

Si nous souhaitons atteindre les ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. , déclare Khamati, nous devons commencer « par vous et moi » dans la protection des droits des personnes les plus vulnérables telles que les travailleurs domestiques.

Pour plus d’informations sur la participation des syndicats à la RHN2, cliquez ici