Satisfacción ante la declaración de los Ministros de Trabajo y Empleo del G20

La déclaration appelle à adopter une approche politique centrée sur l’humain, évoluant vers une plus grande justice sociale et le travail décent pour tous.

La déclaration fait clairement écho aux priorités du L20, à l’exception de l’investissement dans la création d’emplois. Le L20 demande instamment aux chefs d’État et de gouvernement du G20 G20 The Group of Twenty, or G20, is a forum for international cooperation on the most important aspects of the international economic and financial agenda. It brings together 19 countries and the European Union, which together represent around 90% of global GDP, 80% of global trade and two thirds of the world’s population. de prendre des mesures prioritaires pour le plein emploi et la transition juste, afin de pouvoir faire face au changement climatique et à la crise de l’emploi. Il est nécessaire de mettre en place des plans globaux et de veiller au renforcement des subventions salariales et d’autres mesures de protection sociale.

Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI, a déclaré: «La protection sociale pour tous, l’égalité des genres et l’inclusion, ainsi que la nécessité de mettre en place des cadres réglementaires pour le télétravail et les plateformes numériques, occupent désormais une place centrale, plus que nécessaire, dans les plans de relance post-covid. Les modalités de mise en œuvre de ces engagements dans le cadre des plans nationaux pour l’emploi, ainsi que les secteurs bénéficiaires des investissements pour la relance, seront précisés d’ici à la réunion des chefs d’État et de gouvernement du G20 G20 The Group of Twenty, or G20, is a forum for international cooperation on the most important aspects of the international economic and financial agenda. It brings together 19 countries and the European Union, which together represent around 90% of global GDP, 80% of global trade and two thirds of the world’s population. en octobre. Il est vital que ces engagements soient rapidement mis en œuvre pour que la reprise puisse nous permettre de résister aux crises futures.»

Pierre Habbard, secrétaire général de la TUAC a déclaré: «Le dialogue social et la négociation collective sont fondamentaux pour assurer une organisation du travail centrée sur l’humain. Nous rappelons aux ministres du Travail et de l’Emploi l’importance de la coordination avec les ministres des Finances lorsqu’ils se réuniront en juillet, afin de pouvoir créer l’espace fiscal nécessaire aux gouvernements nationaux dans le cadre de leurs réformes fiscales pour introduire un taux minimum d’imposition des sociétés, assurer une imposition efficace de l’économie numérique et instaurer un impôt sur la fortune, autant de mesures nécessaires pour promouvoir une croissance inclusive et une prospérité partagée. »

Principaux éléments de la déclaration :

« Nous saluons la volonté des ministres du Travail et de l’Emploi du G20 de s’attaquer aux principaux manquements dans le monde du travail et sommes impatients de voir les chefs d’État et de gouvernement du G20 s’appuyer sur ces fondements et prendre des mesures correspondant aux engagements qui ont été pris dans le cadre de cette déclaration, afin d’assurer la réalisation de son objectif avoué, à savoir une relance inclusive et durable, centrée sur l’humain», a déclaré Sharan Burrow.