La Réunion régionale RSCD-CSA 2019 réaffirme l’importance de la participation des syndicats aux ODD

La Réunion régionale RSCD-CSA a eu lieu les 18 et 19 mars à Buenos Aires et comptait avec des participants de divers pays : Argentine, Brésil, Colombie, Chili, Équateur, El Salvador, Mexique, Panama, Paraguay, République dominicaine, Costa Rica, Uruguay et Venezuela, qui ont rejoint des membres du personnel de la CSA et de la CSI.

Cette édition de la réunion régionale s’articulait autour de deux objectifs principaux :

  • Echange sur les dernières mises à jour du Programme 2030 et la mise en œuvre des objectifs de développement durable, de la Coopération Sud-Sud et Triangulaire dans le contexte politique actuel de la région, le rôle du secteur privé dans la coopération au développement, ainsi que la participation des syndicats à ces processus.
  • Passer en revue le travail accompli en 2018 par le RSCD-Amériques et définir ses priorités en matière de plaidoyer et d’alliances aux niveaux national, régional et international au cours des prochaines années. Le tout dans l’alignement sur la stratégie de la PLADA (Plate-forme de développement des États-Unis) et les résolutions des congrès précédents.

La réunion a compté avec la participation de trois invités externes, qui ont apporté leurs connaissances et leur expertise aux discussions.

Lais Abramo, Directrice de l’Unité de la CEPAL sur le développement social, a évoqué les progrès réalisés par l’Amérique latine sur le Programme 2030. Sa présentation a inclus des paramètres macro-économiques pertinents qui montrent le besoin urgent pour l’Amérique latine de mettre en œuvre des changements structurels afin d’être cohérents avec les objectifs de développement durable, en termes de modèle économique, d’impact environnemental et de justice sociale.

Hilda Sánchez , responsable pour l’Amérique latine et les Caraïbes auprès de ACTRAV-OIT, a parlé sur la réforme en cours du système des Nations Unies et sur la manière dont il influe sur le mouvement ouvrier. Enfin, Anita Amorim , responsable des partenariats émergents et spéciaux à l’OIT, a présenté les travaux de l’OIT concernant la Coopération Sud-Sud.

Échange de publications entre Anita Amorim (à gauche) et Giulia Massobrio lors de la réunion régionale de Buenos Aires.


 

Mercosur et les objectifs de développement durable

Les participants à la réunion régionale ont eu l’occasion d’assister à un séminaire externe organisé par le Forum consultatif économique et social du Mercosur dans le cadre de la Conférence de haut niveau sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire-> https://www.ituc-csi.org/les-syndicats-appellent-a-une?lang=fr] (Buenos Aires, 20-22 mars), connue sous le nom de BAPA+40

Le séminaire portait sur le 20e anniversaire de la Déclaration du Mercosur sur les questions sociales et du travail. Des intervenants ont évoqué la connexion entre la déclaration et le dialogue social et le développement, en particulier les ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 1 (pauvreté), 4 (éducation), 5 (égalité de genre), 8 (travail décent et croissance durable), 10 (discrimination), 16 (paix) et 17 (partenariats).

Plusieurs membres du RSCD-CSA, tels que Andrés Larisgoitia (CTA-Trabajadores, Brésil) a participé aux panels. En outre, Giulia Massobrio (RSCD/ CSI) a présenté un aperçu global des expériences syndicales de la Coopération Sud-Sud et Triangulaire, sur la base de la publication récente du RSCD sur le sujet : "Syndicats Coopération Sud-Sud et triangulaire : nos contributions aux ODD ". Elle a également partagé les demandes clé de la CSI pour la BAPA+40.

 

Résultats

La réunion régionale a réaffirmé l’importance de la participation des syndicats aux objectifs de développement durable au niveau national, malgré la complexité des contextes nationaux. Par exemple, des membres d’Argentine, du Brésil, du Chili, de la Colombie et du Venezuela préparent actuellement leurs rapports de pays sur les ODD, à des fins de plaidoyer auprès de leur gouvernement et du prochain Forum régional de la CEPAL sur les ODD.

Les participants ont également réussi à mettre à jour le plan d’action RSCD-CSA pour 2019, y compris les volets formation, plaidoyer, recherche et communication.


Cet évènement a été cofinancé par l’Union européenne