Réunion générale CSI-TUDCN : Dialogue entre syndicats et le vice-président de la Commission européenne, Katainen, sur la déclaration politique des ODD

Dialogue avec les institutions européennes

Le vice-président de la Commission, Katainen, souligne l’importance des politiques de l’emploi et de la bonne gouvernance pour la mise en œuvre des ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. .

Le vice-président de la Commission européenne chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité, Jyrki Katainen, a pris la parole pour présenter le travail de la Commission européenne (CE) et son point de vue. Il a souligné que la CE était résolue à mettre en œuvre les objectifs de développement durable et le programme de développement à l’horizon 2030 et qu’elle y voyait non seulement une nécessité, mais aussi une "immense opportunité" de réinventer une nouvelle forme de croissance économique durable.


Nous avons besoin de réinventer la croissance économique durable. Le message clé est : atteindre les objectifs de développement durable n’est pas seulement une nécessité mais aussi une énorme opportunité pour l’Europe.

- Jyrki Katainen, Commission européenne


En ce qui concerne l’ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 8, M. Katainen a insisté sur le fait que les principes des droits sociaux étaient essentiels pour garantir une transition équitable qui ne laisse personne pour compte. Il a souligné la pertinence de mettre en place des programmes d’apprentissage tout au long de la vie et de reconversion professionnelle des travailleurs. Il a également souligné l’importance de rationaliser les politiques de l’emploi dans l’ensemble des pays et d’amener les personnes vulnérables sur le marché du travail.

Dans l’ensemble, le vice-président de la Commission a souligné qu’il importait de maintenir la bonne gouvernance et l’état de droit au cœur du développement durable.

 

Felix Fernández Shaw - Directeur à la Direction générale de la coopération internationale et du développement (DG DEVCO) de la Commission européenne - a souligné la grande valeur ajoutée apportée par les syndicats grâce aux rapports nationaux sur les ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. . Leur connexion au niveau local permet aux syndicats de produire des évaluations de la mise en œuvre des ODD en fonction de la manière dont elles affectent les populations des communautés.


Pour la Commission européenne, la priorité est au niveau des pays et des organisations comme vous sont essentielles pour nous parce que vous êtes partout.

- Felix Fernández Shaw, DG DEVCO



 

Plus sur l’ODD 8 - #Timefor8

La CSI-TUDCN mènera une campagne qui reliera la centralité de l’ODD 8 à l’appel du syndicat concerné pour un nouveau contrat social. Le slogan de la campagne est#Timefor8 – Le temps presse pour un Nouveau Contract Social.

Le secrétariat a présenté la stratégie en deux temps qui se trouve derrière cette campagne. D’une part, inciter les gouvernements nationaux à veiller à ce que les principales revendications des syndicats en matière de développement durable soient reflétées dans la déclaration politique sur les objectifs de développement durable que les chefs d’État et de gouvernement des Nations Unies approuveront en septembre 2019. Et, d’autre part, sensibiliser le plus grand nombre possible d’affiliés, de syndicalistes, d’alliés et de membres du grand public au rôle central de l’ODD 8 et au rôle que jouent les syndicats dans la mise en œuvre des ODD.


 

Notation de la mise en œuvre de l’ODD 8

Dans le cadre de la discussion sur l’ODD 8, le Secrétariat du RSCD a présenté une nouvelle initiative concernant la réalisation d’une recherche mondiale sur le caractère central de l’ODD 8 dans le Programme 2030. L’objectif du projet est de démontrer que la réalisation de l’ODD 8 est une condition préalable pour atteindre les autres ODD de manière durable.

Les résultats de cette politique seront les suivants : création d’un ensemble de données de multiples pays sur l’ODD 8 ; la production d’un indice ODD 8 composite - c’est-à-dire un indicateur unique, applicable et comparable pour toutes les régions ; et une analyse de l’interaction entre l’ODD 8 et certains indicateurs d’autres objectifs ; et un document de synthèse soulignant les recommandations politiques.

Ces travaux seront lancés en juillet lors du Forum politique de haut niveau (FPHN) qui se tiendra à New York du 8 au 18 juillet.

 

 


Pour plus d’information :