Le salaire minimum vital et l’égalité de rémunération pour un travail de même valeur partout dans le monde constituent un point de départ pour l’égalité des genres et le progrès social

Des millions de travailleurs dans le monde ne gagnent pas suffisamment d’argent pour vivre dignement. Pour lutter contre la pauvreté et les inégalités, il est indispensable de garantir un salaire minimum vital légal et la négociation collective.

Partout dans le monde, les femmes gagnent en moyenne 20 % de moins que les hommes. Pour mettre fin aux écarts salariaux entre les hommes et les femmes, il est essentiel de définir des lois efficaces pour garantir l’équité salariale, la transparence des salaires et la non-discrimination, ainsi que des mesures contre la ségrégation entre les hommes et les femmes sur le marché du travail et des politiques qui défendent l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle et les services de soins.

Ce sont là des initiatives essentielles pour assurer une participation totale et égalitaire des femmes au marché du travail et à la vie active.

Les salaires et l’égalité de rémunération pour un travail de même valeur constituent la base du progrès social. Une augmentation salariale partout dans le monde et l’élimination des écarts salariaux entre les hommes et les femmes sont essentiels pour garantir l’égalité des genres et sociétale.

Poster sur Twitter | Regarder la vidéo