#Timefor8 : Actions des syndicats au niveau national - Zimbabwe

Les syndicats ont réussi à assurer l’intégration du travail décent dans le nouveau plan de développement du Zimbabwe 2021-2025, lequel agira comme un nouveau point d’entrée pour le mouvement ouvrier afin de promouvoir le rôle central du travail décent pour surmonter les graves défis auxquels le pays est confronté et pour soutenir la reprise après la pandémie de la covid-19.

Les crises persistantes du Zimbabwe ont engendré des incohérences politiques, la désindustrialisation, la pauvreté au travail, des conditions de travail indécentes, une informalisation croissante de l’économie et de terribles attaques contre les syndicalistes, notamment des arrestations arbitraires, des enlèvements, des représailles et de la torture. Dans ce contexte difficile, Zimbabwe Congress of Trade Unions (ZCTU) est resté fort et résilient. En soutien, le ZCTU a compté sur les travaux de son groupe de réflexion, le Labor and Economic Development Research Institute of Zimbabwe (LEDRIZ), qui a continué à produire des recherches fondées sur des preuves et des recommandations politiques en faveur du travail décent.

Les efforts et l’endurance des deux organisations ont porté leurs fruits à la fin 2020 lorsque le gouvernement les a invités à contribuer à la Stratégie nationale de développement 2021-2025. Le résultat a été que, pour la première fois dans l’histoire du Zimbabwe, le plan de développement national a incorporé les contributions clés des travailleurs, ancrées sur le travail décent et sur la priorisation de l’Objectif de développement durable 8 (ODD 8) pour la sortie de la crise de la covid-19 et pour la réalisation du Programme 2030.

Ainsi, le plan comprend les dix stratégies spécifiques de travail décent suivantes: 1) Élaboration et mise en œuvre d’un plan d’action national pour la formalisation des petites et moyennes entreprises actives dans l’économie informelle; 2) opérationnaliser le Forum national de négociation tripartite; 3) Renforcer la gouvernance des migrations de main-d’œuvre; 4) Moderniser le système de gestion des cas de travail du Zimbabwe; 5) Renforcer le système d’inspection du travail pour améliorer la protection des droits des travailleurs et promouvoir des environnements de travail sûrs; 6) Synchroniser les lois du travail avec la dynamique du marché du travail; 7) Élargir la couverture des programmes de santé et de sécurité au travail pour inclure les secteurs informels et des services publics; 8) Revoir la politique de l’emploi, y compris les politiques actives du marché du travail; 9) Impliquer le secteur privé dans la création de pôles d’incubation, de programmes de travaux publics à forte intensité de main-d’œuvre, de remodelage des compétences et de développement de l’esprit d’entreprise; et 10) Développer un système d’information sur le marché du travail fonctionnel.

En outre, le plan comprend les indicateurs suivants pour suivre les progrès: 1) Augmenter le niveau de l’emploi formel de 24 % à 30 % d’ici 2025; 2) Réduire le taux d’emploi précaire de 19 % à 14 % d’ici 2025; et 3) Augmenter la proportion de travailleurs de l’économie informelle couverts par les services de sécurité et de santé au travail de zéro à 20 % d’ici 2025. En outre, le plan de développement national prévoit également la création d’un régime d’indemnisation du chômage pour la première fois dans le pays.

« Les travailleurs sont l’épine dorsale de l’économie, intégrer le travail décent dans le plan de stratégie de développement national est un pas énorme vers la relance économique s’il est mis en œuvre à la lettre », a déclaré Florence Taruvinga, premier vice-président de ZCTU.

Au fur et à mesure de la mise en œuvre du plan, ZCTU et LEDRIZ se concentrent sur le suivi de ce processus et veillent à ce que ses objectifs soient atteints et se traduisent par un changement réel pour les travailleurs et leurs communautés.

Dans le même temps, les deux organisations poursuivront le travail entrepris en décembre 2020, lorsqu’elles ont organisé six ateliers à l’intention des travailleurs de tout le pays afin de vulgariser le plan de développement national et d’élaborer des stratégies de plaidoyer et d’engagement.

Jusqu’à présent, le Réseau Sindical de Coopération au Dévelopment (RSCD) de la CSI, avec lequel LEDRIZ et ZCTU ont produit les rapports Trade Union Focus on the SDGs SDGs The Sustainable Development Goals were one of the outcomes of the Rio+20 Conference. The members States launched a new set of future international development goals, which will build upon the Millennium Development Goals and converge with the post-2015 development agenda. in Zimbabwe en 2020 et en 2017 et le BIT ont grandement soutenu les programmes de plaidoyer de LEDRIZ et ZCTU autour des ODD. Les ramifications positives commencent à se matérialiser.

 

 


Pour plus d’information
Contacter Naome Chakanya, LEDRIZ
naome[@]ledriz.co.zw