Le 7 octobre, Journée mondiale pour le travail décent : Changer les règles

Le 7 octobre prochain, aux quatre coins du globe, les travailleurs organiseront des activités pour marquer la 11e Journée mondiale pour le travail décent.

Le thème retenu pour cette année, « Changer les règles du jeu », met en exergue l’injustice invétérée du système économique mondial conjuguée, dans nombre de pays, à la réduction de l’espace démocratique et la détérioration des droits des travailleurs, telles que documentées dans l’Indice CSI des droits dans le monde.

« Les règles du jeu sont truquées au détriment des travailleurs et c’est pourquoi nous connaissons des niveaux inédits et délétères d’inégalité et d’insécurité économiques, cependant qu’une poignée de sociétés multinationales comme Amazon concentrent des richesses incalculables entre quelques mains. Il y a suffisamment de richesses dans le monde pour répondre aux défis de notre temps – créer du travail décent pour tous, garantir une protection sociale universelle, répondre au dérèglement climatique et à tous les autres défis, pour permettre aux gens de vivre dignement sur une planète durable. Mais les règles du jeu doivent changer. Et pour y parvenir, nous devons construire la force des travailleurs. La Journée mondiale pour le travail décent représente un jalon important sur la route du prochain Congrès mondial, à Copenhague en décembre, où nous bouclerons un agenda syndical ambitieux et exhaustif pour le changement et le renouveau économique », a déclaré Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI.

« Depuis sa première édition en 2008, la Journée mondiale pour le travail décent a rallié des dizaines de millions de personnes dans plus de 100 pays, pour célébrer les accomplissements du mouvement syndical, rendre hommage à celles et ceux qui ont tant sacrifié sur les lignes de front du combat pour les droits et les libertés démocratiques et la cause du progrès social et économique, pour le bénéfice de tous au lieu d’une élite privilégiée. Cette année encore, les syndicats et autres mouvements progressistes se mobiliseront autour de la Journée du 7 octobre pour montrer notre détermination à recouvrer l’espace démocratique et à remettre à plat les règles de l’économie mondiale à travers l’organisation, la mobilisation et le plaidoyer pour un monde meilleur. »

À l’approche des élections présidentielles brésiliennes du 7 octobre prochain, les syndicats redoubleront d’efforts pour réclamer la libération de l’ancien président Lula. Lula a été injustement condamné à 12 ans de prison et empêché de se présenter aux élections alors qu’il était de loin le candidat favori.

Pour plus d’informations sur la Journée mondiale pour le travail décent et pour obtenir des exemples de logos, infographies et messages de réseaux sociaux, nous vous invitons à nous contacter par e-mail wddw@ituc-csi.org.