La CSI dénonce l’arrestation d’une dirigeante syndicale en Turquie

À Ankara, ce matin, la police antiterroriste turque a pénétré de force dans la maison d’Elif Cuhadar, membre du Comité exécutif du syndicat turc KESK, et l’a arrêtée.

Les chefs d’accusation portent sur sa participation à un débat public à İzmir il y a quatre ans. Elle a été placée en détention à Ankara et sera transférée à İzmir. Plusieurs autres personnes qui avaient assisté à l’événement à İzmir en 2014 ont également été arrêtées. Elif est membre du Comité des droits humains et syndicaux de la CSI et a participé à une réunion à Bruxelles, le 28 novembre 2017, pour dénoncer les politiques antisyndicales appliquées en Turquie.

« Cette arrestation est une nouvelle preuve du climat politique oppressif en Turquie. Le gouvernement est clairement déterminé à réduire au silence toute voix critiquant ses politiques. Le mouvement syndical turc ne sera, toutefois, pas réduit au silence et continuera de critiquer les politiques allant à l’encontre des intérêts des travailleurs et des travailleuses. Le mouvement syndical international leur réitérera sa solidarité », a déclaré Sharan Burrow.

Pour lire la lettre de la CSI et de la CES au ministre du Travail (en anglais)

Pour de plus amples informations, veuillez contacter le département de la presse de la CSI au +32 2 224 03 52 ou par courriel à press@ituc-csi.org