La crise mondiale des salaires

Des millions de travailleurs et de travailleuses du monde entier ne gagnent pas assez pour vivre dignement, alors que des systèmes de protection sociale défaillants exacerbent les taux élevés d’inégalité et de pauvreté.

Quatre-vingt-trois pour cent des personnes de 13 pays du G20 G20 Le Groupe des Vingt, ou G20, est un forum de coopération internationale qui aborde les aspects les plus importants du programme économique et financier international. Il réunit 19 pays et l’Union européenne, qui représentent conjointement environ 90% du PIB mondial, 80% du commerce mondial et deux tiers de la population mondiale. estiment que le salaire minimum n’est pas suffisant pour vivre, selon le Sondage d’opinion mondial de la CSI.

Malgré la croissance économique sans précédent au cours des dernières décennies, les salaires ont stagné à l’échelle mondiale et n’ont pas suivi la hausse de la productivité.

Les inégalités salariales ont augmenté : les salariés les mieux rémunérés ont profité en effet d’une augmentation bien plus rapide que la croissance salariale moyenne. La part du revenu du travail dans le PIB diminue et les bénéfices ne sont pas partagés avec la main-d’œuvre par des augmentations de salaire.

Les syndicats appellent les gouvernements à mettre en place des salaires minimums vitaux fondés sur le coût de la vie et établis avec la pleine participation des partenaires sociaux.
La CSI, conjointement avec ses organisations affiliées et ses Organisations régionales, appelle les gouvernements en Asie et en Afrique à soutenir une année d’action en faveur des salaires et du travail décent. En Amérique centrale, les gouvernements sont invités à être solidaires en matière d’augmentations salariales afin d’assurer que les salaires minimums soient des salaires vitaux.
Les gouvernements doivent faire face efficacement aux obstacles à la liberté syndicale. La négociation collective sur les salaires doit être promue, et les conventions conclues doivent avoir une couverture étendue et être imposées par la loi. Dans le cadre d’une stratégie globale visant à réduire les inégalités et à promouvoir des niveaux de vie suffisants pour toutes et tous, des systèmes de protection sociale adaptés et complets, en application de la Convention n° 102 et de la Recommandation n° 202 de l’OIT, doivent également être mis en place, afin de garantir une sécurité de revenus aux travailleurs/euses et à leur famille.

Le monde a besoin d’une augmentation salariale. Les syndicats font campagne en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique latine :

• « 100 % Afrique : dignité, valeur et salaires »
• Cerrar la brecha - Salario digno (« Combler l’écart – un salaire digne »)
• « Asia fights for +50 » (« L’Asie lutte pour +50 »)
L’Europe a besoin d’augmentations salariales

Africa

Campaign plan : 100% Africa - Dignity, Value, Wages
Documents and presentations - Wage Floor Forum Africa

Asia

Campaign plan : Asia fights for +50

Latin America

Campaign plan : Cerrar la brecha - Salario digno
Documentos y presentaciones - Foro sobre Piso Salarial - Panama