Women News

La Conférence mondiale des femmes se concentrera sur leur organisation

Les participantes à la deuxième Conférence mondiale des femmes de la CSI discuteront des actions syndicales à mener pour améliorer la sécurité et les conditions d’emploi des femmes, de même que pour accroître la syndicalisation des travailleuses.

Cette semaine, 300 déléguées syndicales de 100 pays se réunissent à Dakar (Sénégal) pour analyser l’incidence de la crise mondiale de l’emploi sur les femmes, envisager des moyens d’organiser davantage de travailleuses et tracer les grandes lignes des actions syndicales internationales à mener pour renforcer la sécurité d’emploi des femmes, augmenter leurs salaires et améliorer leurs conditions alors que l’économie mondiale reste fortement instable.

Le programme http://www.ituc-csi.org/programme-de-la-conference-13968?lang=fr portera principalement sur la façon d’entrer en contact avec les femmes les plus vulnérables et les plus exploitées, comme les travailleuses domestiques ou celles travaillant à domicile, et les moyens de les organiser partout dans le monde. La conférence portera également sur la promotion des femmes aux postes de direction, conformément à la campagne « Comptez avec nous ! », et de programmes de parrainage pour aider les femmes plus jeunes.

Les femmes ont été plus durement touchées par la crise financière et leurs emplois et revenus se sont considérablement détériorés. Le sondage d’opinion mondial 2013 de la CSI montre que 65 % des femmes interrogées estiment que la situation économique de leur pays est mauvaise .

Le guide de discussion de la conférence décrit par le menu les priorités pour les femmes au travail et souligne la montée en flèche des emplois informels et précaires - majoritairement féminins - ces dernières années. La conférence devrait s’achever par des engagements fermes de la part des syndicats à organiser les travailleuses en fonction de leurs intérêts et à réclamer que les soins à la personne soient reconnus, mis en valeur et plus équitablement répartis.

« L’Assemblée sur la syndicalisation des femmes marque une étape stratégique dans la lutte indispensable que nous menons pour reconquérir nos démocraties, nos communautés, notre dignité au travail et nos droits en tant que femmes et travailleuses », a déclaré Sharran Burrow, secrétaire générale de la CSI. « Nous voulons renforcer le pouvoir des travailleurs. Les femmes font partie de ce combat. Le Monde doit compter avec nous ! » a-t-elle ajoutée.

« Le Sénégal s’engage à accélérer le processus de ratification des conventions C183 et C189 de l’OIT sur la protection de la maternité et les travailleurs domestiques » a déclaré Aminata Touré, Premier Ministre du Sénégal. »

« Cette deuxième Conférence mondiale des femmes – Assemblée de syndicalisation – ne cherche pas seulement à lutter contre la discrimination et l’injustice parce que ce sont des notions négatives. La syndicalisation des femmes qui travaillent est d’une importance capitale pour l’action syndicale et le mouvement syndical mondial », a expliqué Diana Holland, présidente du Comité des femmes de la CSI. « L’égalité de genre est nécessaire pour renforcer les pouvoir des travailleurs. »

Consultez la page web de l’Assemblée sur la syndicalisation des femmes

Consultez la page web sur la campagne « 12 ratifications en 2012 »

Consultez la page web sur la campagne « Comptez avec nous ! »

Consultez la page web sur la campagne « Organisez-vous ! »

For more information, please contact the ITUC Press Department on: +32 2 224 0204 or +32 476 62 10 18