La campagne

En présence de violence au travail, le travail décent n’est pas possible. Et pourtant, au niveau international, il n’existe toujours pas de loi établissant un cadre de référence permettant d’agir pour éradiquer la violence et le harcèlement. La violence sexiste reste l’une des formes les plus courantes et les plus tolérées de violation des droits humains. En juin 2018, la Conférence internationale du travail (CIT) commencera ses travaux en vue d’élaborer une norme internationale sur « la violence et le harcèlement contre les femmes et les hommes dans le monde du travail », y compris la violence sexiste.

Les objectifs de la campagne de la CSI sont les suivants :

  • établir un soutien essentiel en faveur de l’adoption d’une convention de l’OIT accompagnée d’une recommandation sur « la violence et le harcèlement contre les femmes et les hommes dans le monde du travail », en mettant en particulier l’accent sur la dimension de genre de la violence ; et
  • mobiliser et renforcer une action syndicale visant à éradiquer la violence fondée sur le genre du monde du travail.