Justice pour les pilotes incarcérés d’Aeroflot

La CSI appelle le président russe Vladimir Putin à intervenir dans le cas de trois pilotes d’Aeroflot que la compagnie aérienne accuse de tentative d’extorsion durant un conflit sur la rémunération des heures supplémentaires.

Un tribunal russe a récemment ordonné à Aeroflot de verser plus d’un milliard de roubles d’indemnités pour les heures supplémentaires et le travail de nuit déjà effectués par les pilotes.

D’après leur syndicat, deux des trois pilotes auraient été induits en erreur en étant invités à ouvrir un coffre-fort dans une banque à l’aéroport où leur compagnie leur a demandé de recueillir des documents concernant une autre affaire. En ouvrant le coffre-fort, les pilotes y ont trouvé une somme d’argent et ont immédiatement averti la compagnie. Ils ont été informés que l’argent correspondait aux indemnités d’un pilote qui avait été licencié auparavant. Ils ont, néanmoins, décider de laisser l’argent là où il était et ont refermé le coffre. La banque aurait alors informé les pilotes que la location du coffre expirait ce jour-là et leur a demandé d’en vider le contenu. Ils se sont donc exécutés et deux des pilotes ont immédiatement été arrêtés par la police qui était postée à la sortie de la banque. Le troisième pilote a été arrêté par la suite. Les trois pilotes sont à présent incarcérés et accusés de tentative d’extorsion. Les affiliées russes de la CSI, FNPR et KKTR, ont toutes deux exprimé leur soutien pour les pilotes.

« La conduite de la direction d’Aeroflot dans cette affaire est extrêmement suspecte et nous demandons à M. Putin d’intercéder pour garantir les droits des pilotes en vertu de la Constitution russe et appeler Aeroflot à répondre de ses agissements antisyndicaux de longue date. Ces pilotes sont, de toute évidence, victimes d’un coup monté et devraient être relâchés sur-le-champ et une enquête exhaustive devrait être menée », a dit la secrétaire générale de la CSI, Sharan Burrow.

Le 14 novembre, plus de 100 membres du syndicat ont manifesté en soutien aux pilotes à Moscou. Aeroflot est un partenaire officiel des jeux Olympiques d’hiver de Sochi 2014.

Lire la lettre de protestation au président Vladimir Putin