Journée mondiale pour le travail décent : « Halte à la cupidité des entreprises »

Une fois encore, ce 7 octobre, des syndicats du monde entier se mobilisent à l’occasion de la Journée mondiale pour le travail décent (JMTD) sous le slogan « Halte à la cupidité des entreprises ».

Des activités dans 33 pays, du Japon à l’Équateur, en passant par l’Afrique du Sud et la Russie, sont prévues et ont déjà été enregistrées sur le site spécial pour la JMTD 2015 – http://2015.wddw.org/fr/accueil/ – alors que d’autres y seront publiées dès le 7 octobre.

Comme les années précédentes, un vaste éventail d’événements est prévu. Bruxelles, la « capitale de l’Europe », sera paralysée par une énorme manifestation que les syndicats belges organisent contre l’austérité. Sous la bannière de la Fédération syndicale internationale IndustriALL, des organisations syndicales du secteur de la transformation organiseront des événements partout sur le globe pour exiger la fin du travail précaire.

Nombre de syndicats seront dans les rues pour s’adresser directement aux usagers des transports en commun aux heures de pointe, pendant que d’autres ont prévu des conférences de presse, des événements publics et des réunions sur les lieux de travail. Alors qu’elle se prépare à une mobilisation, le 10 octobre, contre le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement et l’Accord économique et commercial global, la centrale syndicale allemande DGB organise aussi une conférence de presse en faveur du traitement équitable des travailleurs lors d’événements sportifs de premier ordre alors que la pression monte en faveur d’une réforme au sein de la FIFA et pour que cesse l’exploitation des travailleurs qui construisent les infrastructures pour les principales compétitions sportives internationales.

« Une fois encore, la planète entendra les voix des travailleuses et des travailleurs à l’occasion de la Journée mondiale pour le travail décent. Cette année, le message général porte sur la cupidité des entreprises et le travail précaire auxquels il faut mettre un terme, ainsi que sur la promotion de la formalisation des emplois informels et des salaires minimums vitaux. Nous devons changer le modèle des chaînes d’approvisionnement qui relève de l’exploitation et vole les travailleurs tout en remplissant les coffres des sociétés multinationales dont bon nombre sont coupables des pires formes d’exploitation, y compris le recours à l’esclavage moderne. Le mouvement syndical international défend les plus exploités et les plus vulnérables de l’économie mondiale, et en cette Journée mondiale pour le travail décent, nous allons montrer notre détermination à construire un monde meilleur pour les travailleurs et leurs familles, et pour les générations à venir », a déclaré Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI.

Lien vers la déclaration (vidéo) de Sharan Burrow : https://youtu.be/rgwsTOXfJGo
Lien vers le site web de la JMTD : http://2015.wddw.org/fr/accueil/

For more information, please contact the ITUC Press Department on: +32 2 224 02 04