Intervention des syndicats au cours du débat général de conclusion

Riccardo Sanna, de la Confédération générale italienne du travail, a fait une déclaration au nom du Grand groupe des travailleurs et des syndicats au cours du dernier débat du Forum politique de haut niveau 2017. Le texte de sa déclaration est disponible ci-dessous :

L’intervention débute à 1:18:50

« Merci, Monsieur le Président.

Vos excellences, mesdames et messieurs :

Je m’appelle Riccardo Sanna, je suis de la Confédération générale italienne du travail et je m’exprime au nom du Grand groupe des travailleurs et des syndicats.

Les ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. sont une question syndicale. Le travail décent constitue un moteur du développement durable. Il offre un moyen de subsistance aux travailleurs et à leurs familles, réduit les inégalités, habilite les femmes et rétrécit l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes. Il garantit par ailleurs l’adoption de normes fondamentales du travail.

Pour mettre fin à la pauvreté, il est indispensable que les personnes aient accès à des moyens de subsistance décents, qu’elles soient rémunérées équitablement avec un salaire minimum vital afin d’aider à s’attaquer à la pauvreté au travail. Il exige également des systèmes de protection sociale, ainsi que des seuils minimaux de protection sociale intégraux qui promeuvent l’inclusion par l’intermédiaire d’aides au revenu adéquates et à des prestations de services publics de qualité.

L’égalité entre les sexes exige une action concertée visant à transformer les marchés du travail pour le travail rémunéré et non rémunéré des femmes et pour combler l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes. L’obtention de l’égalité entre les sexes exige de prendre des mesures, en particulier, pour la conciliation de la vie professionnelle et la vie familiale en investissant dans les services de soins.

Vivre une vie saine et productive signifie que les gens doivent bénéficier de moyens de subsistance décents avec des conditions de travail décentes et sûres ainsi qu’un accès universel aux soins de santé de qualité. La santé et la sécurité au travail constituent une question clé, que les gouvernements ont le devoir d’assurer et les entreprises ont l’obligation de fournir.

Afin d’arriver à une industrialisation durable, une transformation majeure de la manière dont les économies et les industries fonctionnent est requise. Une transition juste pour les travailleurs est au cœur de cette transformation qui vise à fixer les bons objectifs de politiques dans les volets environnementaux, sociaux et économiques et à obtenir le soutien financier et les investissements publics afin de concrétiser un futur “zéro carbone” et “zéro pauvreté”.

Les ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. constituent un ordre du jour universel, qui oblige aussi mon pays, l’Italie, où il convient de traiter, comme c’est également le cas dans de nombreux autres pays développés, diverses facettes de la précarisation du travail, en particulier pour les jeunes, les femmes, les migrants et les travailleurs du secteur informel.

Les ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. seront plus facilement atteints en partenariat avec les syndicats au niveau national, régional et mondial, en nous impliquant pleinement dans les consultations sur les ODD avec les gouvernements, ainsi que par l’intermédiaire d’un dialogue social entre travailleurs et employeurs.

La participation des syndicats dans les ODD est une bonne chose pour les travailleurs et pour l’intérêt général. La protection sociale fournit des filets de sécurité pour tout le monde. La liberté d’association est une condition préalable à l’épanouissement de la société civile et pour être les acteurs de la gouvernance. La négociation collective et les droits des travailleurs sont l’échafaudage d’une prospérité durable.

Les syndicats contribuent à la mise en œuvre des ODD et sont prêts à travailler en partenariat avec l’ONU et ses États membres à la réalisation d’un développement durable et inclusif avec un travail décent, et ce, afin de “ne laisser personne pour compte”.

Merci. »

Pour des renseignements complémentaires :