Grève générale au Brésil

photo: Photo: CUT Brazil

Alors qu’une grève générale impliquant toutes les confédérations syndicales du pays se déroule aujourd’hui, la CSI a exprimé sa totale solidarité avec les travailleurs du Brésil.

La grève conteste le projet du gouvernement Temer visant à éliminer toutes les restrictions en matière de sous-traitance, à imposer des coupes drastiques des pensions, des salaires et de la sécurité sociale ainsi qu’à démanteler les droits du travail, notamment les dispositions relatives aux congés, aux heures de travail et aux heures supplémentaires.

Sharan Burrow, la secrétaire générale de la CSI, a déclaré que « ce gouvernement, arrivé au pouvoir de manière illégitime, est responsable d’un désastre économique. En effet, le pays est plongé dans une profonde récession et le nombre de chômeurs atteint à présent près de 13 millions de personnes. Une petite clique d’hommes d’affaires immensément riches sont les seuls bénéficiaires de ce qui est dans les faits une politique économique de la terre brûlée consistant en un gigantesque transfert de richesses vers les oligarques du Brésil. »