Forum ODD : « Le modèle économique mondial a laissé tomber les travailleurs et leurs familles »

S’adressant aux chefs d’État et de gouvernement réunis à l’Assemblée générale des Nations Unies, Mme Burrow a axé son discours sur les difficultés auxquelles des millions de travailleurs et travailleuses sont confrontés dans le monde entier, en dépit de l’incroyable richesse qu’ils produisent.

En outre, Mme Burrow a présenté les solutions clés des syndicats pour lutter contre le changement climatique et atteindre les objectifs du Programme 2030 de manière efficace et durable. Entre autres solutions, elle a souligné l’importance de la réalisation de l’ODD 8 et de l’établissement d’un nouveau Contrat Social.

Lire et regarder son discours ci-dessous :

 

DISCOURS DE SHARAN BURROW LORS DU DIALOGUE DES DIRIGEANTS DU FORUM ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. SUR LES PARTENARIATS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES, 25 SEPTEMBRE 2019

Le modèle économique mondial a laissé tomber les travailleurs et leurs familles. Le monde est trois fois plus riche qu’il y a 20 ans, mais 70% des personnes se voient refuser la protection sociale universelle, 84% nous disent que le salaire minimum ne suffit pas pour vivre, 60% des familles vivent au bord du désespoir et trop de personnes sont exploitées dans des conditions inhumaines dans nos chaînes d’approvisionnement mondiales, où 94% de la main-d’œuvre est une main-d’œuvre cachée sur laquelle les entreprises profitent pour obtenir leurs gains.

60% de la population mondiale travaille dans l’économie informelle, sans salaire minimum, sans droits, sans état de droit et sans protection sociale. La main-d’œuvre mondiale est en crise !

Le contrat social a été rompu.

C’est une inégalité par définition et il est temps d’atteindre l’Objectif 8.

Les peuples du monde ont besoin d’un nouveau contrat social, qui s’appuie juridiquement sur un traité des Nations unies sur les entreprises et les droits de l’homme assorti d’une obligation de diligence raisonnable, ainsi que sur la mise en œuvre de la Déclaration du centenaire de l’OIT selon laquelle chaque travailleur a la garantie d’un « socle de protection du travail » - un socle de droits, un salaire minimum vital, la sécurité et la santé et une durée maximale du travail ; un "socle de protection sociale" ; et un programme de transformation pour les femmes et les jeunes, ainsi que des mesures de transition équitable pour les changements globaux dans l’action climatique, la technologie et la circulation des personnes.

Les droits de l’homme et du travail sont la base d’un monde civilisé, pacifique et prospère. Cependant, 107 pays refusent la liberté d’association et 80% refusent la négociation collective pour certains ou tous les travailleurs.

Lorsque la cupidité des entreprises ou les gouvernements autoritaires ferment l’espace démocratique, refusant le droit de s’organiser et de négocier collectivement pour une prospérité partagée, ils permettent l’oppression et l’exploitation et alimentent l’ère de colère et de désespoir dans laquelle nous vivons.

L’ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 8 reconnaît que la croissance "inclusive" commence par la réalisation des droits du travail. Cela inclut la lutte contre la discrimination et les inégalités qui créent des désavantages basés sur le handicap, l’âge, le sexe, la jeunesse et le déni de santé et d’éducation.

Il est temps d’atteindre l’ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 8, les 17 objectifs et la promesse d’un monde sans carbone et sans pauvreté.

Ceci est le "partenariat" pour le développement durable que nous demandons.