Evénement virtuel des syndicats au FPHN 2022 : Un nouveau contrat social pour un programme de transformation du genre

Date Heure Plateforme
11 juillet 08:00 - 09:00 EDT Facebook

L’édition 2022 du Forum politique de haut niveau (FPHN) sur le développement durable s’inscrit dans un contexte de crises multiples : la pandémie de COVID-19, le nombre croissant de conflits, la pauvreté galopante et la recrudescence des inégalités, ainsi que le dérèglement climatique qui ne cesse de s’emballer. Autant de facteurs expliquant les très faibles avancées en matière de réalisation des ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. , notamment sur le plan des objectifs examinés lors du FPHN 2022 : la pandémie de COVID-19 a anéanti 20 ans de progrès en matière d’éducation (ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 4) et exacerbé la position inégale des femmes, y compris sur le marché du travail (ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. 5) ; dans le même temps, la pandémie a montré qu’en menaçant la biodiversité, l’humanité menace sa propre survie (ODD 14 et 15).

Il s’avère donc indispensable pour le FPHN 2022 de formuler des orientations claires s’agissant des priorités politiques, afin de donner un coup d’accélérateur aux ODD.
Pour combler ce retard, la solution est à chercher du côté de l’ODD 8 et de ses cibles de plein emploi productif et de travail décent. Incluant des aspects liés à la performance économique, au rendement et aux résultats du marché du travail, aux droits du travail et à la préservation de l’environnement, l’ODD 8 constitue un puissant levier de réalisation des autres objectifs, dont ceux examinés cette année.

Par exemple, par l’éradication du travail des enfants, l’Objectif 8 contribue à garantir l’éducation pour tous, et en appelant à des niveaux de productivité plus élevés, il soutient des politiques plus larges d’apprentissage tout au long de la vie (ODD 4). En visant à garantir « à toutes les femmes et à tous les hommes un travail décent et un salaire égal pour un travail de valeur égale », l’ODD 8 contribue à l’égalité entre les sexes (ODD 5). Et en appelant à « découpler la croissance économique et la dégradation environnementale », l’ODD 8 soutient les avancées vers les ODD 14 et 15.

Voilà pourquoi les syndicats appellent à un nouveau contrat social transformateur du genre s’appuyant sur l’ODD 8, et soutiennent la vision du rapport du Secrétaire général des Nations Unies « Notre programme commun » et l’« Accélérateur mondial pour l’emploi et la protection sociale ».

Cet événement organisé par la Confédération syndicale internationale (CSI) a pour objectif de formuler des recommandations politiques essentielles pour accélérer la mise en œuvre du Programme 2030.

ORDRE DU JOUR

Table ronde 1 : Priorités politiques pour avancer vers un nouveau contrat social transformateur du genre

  • Zingiswa Losi, présidente de COSATU, Afrique du Sud
  • Susan Hopgood, présidente de l’Internationale de l’éducation

Table ronde 2 : Le rôle des Nations unies et des États membres dans la réalisation d’un nouveau contrat social

  • Beate Andrees, représentante spéciale auprès des Nations unies et directrice du Bureau de l’OIT pour les Nations unies
  • Flor de Lis Vasquez Muñoz, Mission permanente Mission du Méxique auprès des Nations unies

Débat animé par Paola Simonetti, directrice du département de l’égalité de la CSI.

LIENS UTILES