Déclaration des syndicats à la 54e session de la Commission de la Condition de la Femme des Nations Unies et Beijing +15

Les femmes dans l’économie mondiale en temps de crise

La 54ème session de la Commission de la condition de la femme (UN CSW54) offrira en 2010 la possibilité d’évaluer les progrès réalisés et les difficultés qui restent à surmonter pour mettre en œuvre la Déclaration et la plate-forme d’action de Beijing quinze ans après son adoption, en 1995.

Pour le mouvement syndical international, qui sera représenté à la Commission de la condition de la femme par l’IE, la CSI, l’ISP et l’UNI, il n’y a pas lieu de se réjouir. Nous faisons part de notre profonde préoccupation vis-à-vis des millions de travailleuses qui subissent de multiples crises mondiales auxquelles elles n’ont en rien contribué et qui compromettent tout de même leurs chances de vivre décemment avec dignité et équité, sans pauvreté. Après les crises de l’alimentation et de l’énergie qui ont sévi au printemps 2008, les femmes ont souffert des répercussions de la crise financière, qui a culminé en septembre 2008 et provoqué une véritable crise de l’emploi, tandis que la crise du climat commence peu à peu à se faire sentir.

Ces multiples crises dans les secteurs de l’alimentation, des finances, de l’emploi et du climat ont réduit à néant une grande partie des progrès réalisés pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ces crises ont des conséquences tout à fait disproportionnées pour les femmes, qui voient augmenter leur pauvreté et leur insécurité alimentaire, et diminuer leur accès au travail décent, à des services d’éducation, de santé et de santé reproductive abordables et de qualité, ainsi que l’accès à l’eau et à d’autres services sociaux essentiels. Clairement, ces crises ont ébranlé les politiques nationales destinées à réduire les inégalités liées au genre.


Informez-vous, participez et défendez les droits des travailleuses!
Consultez notre blog syndical collectif sur la CCF 2010 de l’ONU: http://unioncsw.world-psi.org/


L’Internationale de l’éducation (IE), la Confédération syndicale internationale (CSI), et l’Internationale des services publics (ISP) ont soumis une déclaration syndicale au Secrétaire général des Nations unies.

La CSI, l’IE et l’ISP ont développé un site blog où des déléguées syndicales et celles qui ont déjà assisté à la CCF de l’ONU vont réfléchir sur les questions visées à la CCF54 de l’ONU et sur Beijing +15. Une brochure sera produite, y compris toutes les activités syndicales à la 54e session de la CCF de l’ONU (1-12 mars 2010, New York).


Documents de base
- Note d’information N°2 pour les déléguées syndicales à la 54e CCF
- Brochure pour la 54e CCF

Déclarations antérieures
- Déclaration des syndicats UN CSW53
- Déclaration des syndicats UN CSW52

Programme d’action de Beijing (Publications CISL)
- Femmes Travailleuses: Tendre vers les Sommets, Beijing +10, février 2005
- Grandes Esperances - Resultats mitigés, Beijing +5, mai 2000

Ressources d’informations
- Pacte mondial pour l’emploi de l’OIT
- Résolution de l’OIT: L’égalité entre hommes et femmes au coeur du travail décent


Cette page se trouve aussi sur Crisis Unions’ Watch.