Côte d’Ivoire : Arrestation du Secrétaire Général de Dignité

La CSI a appris l’arrestation de Basile Mahan Gahé, secrétaire général de Dignité, une des organisations affiliées de la CSI en Côte D’ivoire et exprime sa grande préoccupation concernant sa sécurité.

Selon les informations reçues par la CSI, le dirigeant syndical aurait été enlevé à son domicile par des membres des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). Sa maison a été saccagée et tous ses biens emportés. La CSI n’a reçu aucune nouvelle de Basile Mahan Gahé depuis son arrestation. Les bureaux du syndicat, qui ont connu le même sort, ont été réquisitionnés et sont occupés par les forces de l’ordre. Le secrétaire général de la Fédération des syndicats autonomes (FECASI) a considéré nécessaire de quitter le territoire.

La CSI a suivi de très près les évènements qui se sont produits en Côte d’Ivoire au cours des derniers mois. Si la Confédération syndicale internationale s’est réjouie du fait que la justice et la démocratie aient enfin triomphées, elle ne peut pas accepter les actions violentes des forces de l’ordre. Dans une lettre adressée aux autorités du pays, la CSI demande au Président Ouattara de continuer à mettre tout en œuvre pour la réconciliation et la réunification du pays et pour la remise en liberté immédiate de Basile Mahan Gahé.

« Nous continuerons à suivre de près la situation en Côte d’Ivoire », a déclaré Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI. « La Côte d’Ivoire est tenue de garantir les droits fondamentaux pour tous. Les organisations syndicales doivent pouvoir exercer leur légitime mission de défense des travailleurs