Le Fonds de solidarité de la CSI – Ce qu’il fait

Le Fonds de solidarité de la CSI soutient des activités syndicales dans les pays où elles sont les plus nécessaires. Il aide les organisations et les personnes qui éprouvent des difficultés ou qui sont victimes de répressions, il soutient des campagnes syndicales ainsi que l’organisation et le renforcement des capacités et des structures. Le contrôle et la gestion du Fonds sont assurés par le Conseil de gestion du Fonds de solidarité. Luc Cortebeeck (CSC - Belgique), Vice-président de la CSI, préside le Conseil qui décide des allocations du Fonds et qui rend compte au Conseil général de la Confédération syndicale internationale.

Les autres membres du Conseil sont:
Agnes Jongerius – FNV-Pays-Bas
Manuel Zaguirre Cano – USO-Espagne
Wanja Lundby-Wedin – LO-Suède
Michael Sommer – DGB- Allemagne
René Paas – CNV-Pays-Bas
Víctor Báez – Secrétaire-général de la CSA-CSI
Noriyuki Suzuki – Secrétaire-général de la CSI Asie-Pacifique
Kwasi Adu-Amankwah – Secrétaire-général de la CSI-Afrique.

Un représentant des auditeurs internes de la CSI est aussi membre du Conseil.

En 2007, le budget total que le Fonds a consacré au soutien d’activités s’élevait à 1 million d’Euros.

Le Fonds est financé par des contributions volontaires de la part des affiliés de la CSI.
Voici quelques exemples d’aides que le Fonds a prodiguées.

Le Fonds de solidarité en action

Les droits des travailleurs
Le Fonds de solidarité fournit un soutien et une assistance aux syndicats confrontés à des politiques gouvernementales qui bafouent les droits des travailleurs/euses.




Guatemala
Les syndicalistes du Guatemala sont confrontés à la violence, voire à la mort, dans un des environnements les plus hostiles du monde pour ceux et celles qui tentent de défendre les droits des travailleurs. Récemment, plusieurs militants syndicaux ont été assassinés ; la CSI et les Fédérations syndicales internationales mènent des campagnes internationales et apportent une aide directe au mouvement syndical au Guatemala. Lire la suite




Guinée
Au début de 2007, le mouvement syndical guinéen a organisé d’importantes manifestations pour protester contre les autorités qui n’honoraient pas les engagements pris avec les syndicats et pour marquer son opposition face à l’incompétence et la corruption du gouvernement, réputé pour être l’un des plus corrompus au monde. Les autorités ont réagi en tuant 129 manifestants, en en blessant environ 1 700 autres et en attaquant les bureaux des organisations syndicales. La CSI est intervenue pour fournir de l’aide aux syndicats et pour faire pression au niveau international sur le gouvernement afin de parvenir à un accord. Cet accord a finalement été obtenu, mais une fois encore, les autorités n’ont pas respecté leur part du marché et ont depuis poursuivi leur répression antisyndicale. Lire la suite




Migration
Aux quatre coins du globe, des millions de travailleurs migrants sont victimes d’exploitations et de violations des droits humains et syndicaux. La CSI soutient les organisations syndicales des pays dont sont originaires les travailleurs migrants et des pays d’accueil afin d’aider les migrants à obtenir des emplois décents et à parvenir à une vie décente pour eux-mêmes et leurs familles.


Les femmes au travail
Le Fonds de solidarité soutient un Plan d’action mondial pour l’égalité dans les organisations syndicales, axé sur le renforcement de la participation des femmes aux syndicats, ainsi que sur la syndicalisation et la représentation des travailleuses.



Travail décent
Des organisations syndicales de 130 pays ont organisé des actions lors de la Journée mondiale pour le travail décent, le 7 octobre 2008. Plus de 600 activités, des marches, des manifestations, des séminaires, des réunions sur le lieu de travail et des actions publicitaires. Le Fond de solidarité de la CSI a aidé de nombreuses organisations en voie de développement et en transition a organiser leurs évènements. Au total, plus d’ 1 million de personnes ont participés à cette prelière mobilisation syndicale internationale pour exiger des réformes fondamentales de l’économie mondiale.


Changement climatique et désastre naturel
Activités CSI-AP Asie Pacifique. Lire plus:
Part on climate change of Interim ISF Report
ITUC-AP Asia Pacific (2008) (EN)

Part on natural disaster of Interim ISF Report
ITUC-AP Asia Pacific (2008) (EN)


VIH/SIDA
L’épidémie de VIH/SIDA touchent des millions de travailleuses et de travailleurs du monde entier. Grâce au Programme du groupement Global Unions sur le VIH/SIDA, la CSI et ses organisations partenaires mènent des activités sur les lieux de travail et au sein des communautés locales, conjointement aux institutions des Nations Unies et aux employeurs, pour accroître la sensibilisation, réduire le nombre d’infections, garantir l’accès aux médicaments et aux soins de santé, et protéger les droits, sur le lieu de travail et dans la société, des personnes qui vivent avec ce virus.


Honduras
Soutien du Fonds de solidarité de la CSI aux syndicats du Honduras: Depuis le coup d’état du 28 juin dernier au Honduras, nos camarades des trois organisations affiliées dans le pays, la CUTH, la CTH et la CGT, le peuple hondurien et ses organisations sociales se battent héroïquement pour rétablir les institutions démocratiques du pays, garantir la mise en œuvre des accords de San José et restaurer le président légitime, Manuel Zelaya Rosales, dans ses fonctions.
Le mouvement syndical au Honduras est au premier rang du combat mené pour rétablir la démocratie et pour résister au coup d’état ainsi qu’à tous les actes de violence, de répression et de violation des droits humains dont se rend coupable le régime en place.
La Mission syndicale de solidarité avec le Honduras, menée par la CSA/CSI et par les Fédérations syndicales internationales (FSI) du 5 au 8 août, a pu constater combien il était ardu pour nos collègues de résister.

L’une des décisions de la Mission a été « d’établir et de maintenir un réseau de soutien matériel, moral et humain en faveur des actions visant à restaurer la démocratie et l’état de droit constitutionnel ». C’est la raison pour laquelle nous nous associons à la Confédération syndicale des travailleurs et travailleuses des Amériques (CSA) et lançons un appel à la solidarité à tous les membres de la CSI envers nos organisations affiliées, la CUTH, la CTH et la CGT. L’aide que vous pourrez nous apporter sera considérée comme un signe du soutien généreux des travailleurs affiliés à la CSI pour le combat juste et courageux que le mouvement syndical continue de mener au Honduras dans des conditions parfois particulièrement pénibles.