Réunion ouverte de coordination RSCD 2017

Des représentants du mouvement syndical ont assisté à la Réunion ouverte de coordination (ROC) du Réseau syndical de coopération au développement, les 25-26 octobre 2017, à Bruxelles, Belgique.

En plus d’une trentaine de représentants d’affiliés, étaient également présents à la réunion deux invités d’honneur, nommément Carlien Van Empel, du Département des partenariats et de l’appui aux programmes extérieurs (PARDEV), et Kostas Papadakis, de l’Unité du dialogue social et du tripartisme (DIALOGUE). En vue des prochaines discussions sur la coopération au dialogue de l’OIT et sur le dialogue social à l’occasion de la Conférence internationale du travail de 2018, leurs contributions opportunes ont fourni des éléments d’information précieux pour la discussion sur les liens entre le travail du RSCD et celui de l’OIT.

Ceux-ci ont aussi alimenté la discussion sur la manière dont le RSCD promeut le dialogue social dans le cadre plus large de la coopération au développement. Les deux principaux cadres institutionnels pour l’élaboration de politiques de coopération au développement à l’échelon international sont le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE et le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (PMCED). Les Forums syndicats-CAD et l’Initiative de partenariat mondial sur le rôle du dialogue social dans le développement fournissent au RSCD des avenues pour la promotion d’un rôle accru pour le dialogue social dans le développement. La discussion a, en l’occurrence, été centrée sur ces outils.

Un autre aspect fondamental de l’ordre du jour du RSCD qui a été abordé était la coordination du travail des syndicats autour du Programme 2030. Le suivi par les syndicats de l’état d’avancement au niveau national constitue l’axe central de ce travail et l’examen a porté à la fois sur la manière dont ce travail a été entrepris et sur les profils de pays. Les différents espaces pour un engagement des syndicats au regard des Objectifs de développement durable ont aussi été explorés. Un accent a été mis plus particulièrement sur les espaces disponibles au niveau régional, notamment aux fora de l’ONU sur le développement durable.

Suite à cette ROC, le RSCD prévoit de poursuivre et d’approfondir, au cours des six prochains mois, son travail sur le renforcement des partenariats syndicaux pour le développement, le plaidoyer et le renforcement des capacités.

La ROC est une réunion annuelle de mi-parcours qui se tient entre les Réunions générales du Réseau syndical de coopération au développement (RSCD). Elle a pour but de faire le point sur les développements récents et d’apporter d’éventuelles mises au point dans l’orientation du travail du RSCD pour les six mois suivants. Elle s’adresse à tous les membres du Réseau.

Renseignements complémentaires :