Les syndicats présents au Forum CEPALC pour le développement durable

La Confédération syndicale des travailleurs et travailleuses des Amériques, à travers le Réseau syndical de coopération au développement, a participé au premier Forum des pays d’Amérique latine et des Caraïbes sur le développement durable. L’événement a été organisé par le Gouvernement mexicain et s’est déroulé à Mexico du 25 au 28 avril 2017, sous l’égide de la CEPALC.

Le Forum de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), qui se réunit chaque année, a pour objectif de créer un mécanisme régional pour la mise en œuvre et le suivi de l’Agenda 2030, adopté en 2015 par l’Assemblée générale des Nations Unies et qui définit 17 Objectifs de développement durable (ODD ODD Les Objectifs de développement durable ont été l’un des résultats de la Conférence Rio+20. Les États membres ont lancé une nouvelle série de futurs objectifs internationaux en matière de développement, qui se baseront sur les Objectifs du millénaire pour le développement et convergeront avec le programme de développement pour l’après-2015. ) et 169 cibles d’ici à l’année 2030.

Le Forum a notamment servi à présenter un Rapport annuel sur les progrès et les défis régionaux de l’Agenda 2030 du développement durable en Amérique latine et dans les Caraïbes accompagné de son annexe sur le financement et il a recommandé que le Gouvernement du Mexique, en sa qualité de Président du Forum jusqu’en 2018, présente ces documents mis à jour, conjointement aux conclusions et aux recommandations des pays, comme contribution régionale à diverses instances mondiales de surveillance, y compris le Forum politique de haut niveau sur le développement durable, qui se réunit chaque année au mois de juillet à New York.

La délégation syndicale, composée par des collègues de huit pays (Argentine, Chili, Costa Rica, Uruguay, Panama, Guatemala, Mexique et Brésil) et des représentants de la société civile, a rencontré d’énormes difficultés pour pouvoir participer pleinement au processus, en raison du manque de clarté des critères et mécanismes de participation à la Conférence. Pour la délégation syndicale, il est évident qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire en ce qui concerne les mécanismes de consultation et de participation en vue des prochaines réunions. De manière collective, les syndicats insistent pour que les prochains forums réservent des espaces de débat et d’échange entre, d’une part, le mouvement syndical, les mouvements sociaux et les membres de la société civile et, d’autre part, les représentants des gouvernements ; modalités de participation qui font partie intégrante d’un processus participatif. Dans les forums de la CEPALC sur le développement durable et l’Agenda 2030, il est nécessaire de garantir un espace institutionnel de dialogue, y compris pour la planification et les définitions générales des forums eux-mêmes. Le mouvement syndical reste attaché à la coordination des contributions des travailleurs et des travailleuses dans le cadre de ce processus visant à sa réalisation effective.

Articles pertinents :