La péninsule coréenne a besoin de dialogue, pas d’un conflit

La CSI soutient l’engagement du président Moon pour éviter la guerre sur la péninsule coréenne.

Le président Moon a déclaré qu’« ensemble, tous les Sud-coréens ont œuvré très dur à la reconstruction du pays sur les ruines de la guerre de Corée. »

« Je ferai tout pour éviter la guerre à tout prix, » a-t-il ajouté. « Je tiens donc à ce que tous les Sud-Coréens aient l’assurance qu’il n’y aura pas de guerre. »

Sharan Burrow, Secrétaire générale de la CSI, a déclaré : « Nous soutenons le président Moon dans son appel au dialogue et exprimons notre profonde inquiétude quant au risque de guerre devant les menaces inutiles échangées par les dirigeants des États-Unis et de la Corée du Nord. »

« Les dommages infligés à la population de la région Asie et Pacifique par une quelconque intervention militaire seraient dévastateurs. Au nom des travailleurs, nous demandons à tous les gouvernements concernés de cesser toute action militaire susceptible d’aggraver les tensions et de rechercher une solution diplomatique. »

« Nous apprécions l’unité du Conseil de sécurité des Nations Unies, mais le dialogue avec la Corée du Nord se doit de soutenir le développement au lieu de renforcer le potentiel d’un conflit. Par ailleurs, le désarmement, en commençant par le désarmement nucléaire, doit constituer la fondation de la sécurité mondiale. »

« Un règlement pacifique et juste est la seule solution pour éviter un génocide et donner aux peuples l’espoir d’un avenir sûr, » a ajouté Burrow.

For more information, please contact the ITUC Press Department on +32 2 224 03 52 or mailto:press@ituc-csi.org